L'association nigérienne "Aghirin'man"

L'ONG nigérienne AGHIRIN’MAN a été créée en 2002 . Elle est présidée par monsieur Almoustapha ALHACEN.

A.Alhacen et G.Illatoufegh
A. Alhacen, président et G. Illatoufegh, secrétaire général d'AGHIRIN'MAN

Ses buts

L'extraction de l'uranium dans la région d'Agadez induit des déséquilibres environnementaux et sociaux-économiques de plus en plus marqués qui entraînent une dégradation des conditions de vie des populations. La situation est aggravée par l'accroissement de la pauvreté au Niger, le manque de protection efficace de l'environnement, les mauvaises conditions climatiques, la faiblesse de la protection sanitaire en terme de couverture sociale et d'existence des infrastructures.

L'ONG nigérienne AGHIRIN’MAN a été créée en 2002 pour faire face à ces défis. Elle est présidée par monsieur Almoustapha ALHACEN.

statuts aghirin'man.pdf
Document Adobe Acrobat 108.4 KB

Le Président

Almoustapha Alhacen

Almoustapha Alhacen, président de l'ONG « AGHIRIN'MAN» est né en 1957 à Aouderas, un petit village à 250km d'Arlit, où il a été à l'école jusqu'en classe de CM2. Il a ensuite abandonné les études pour aller travailler à la caravane, qui ramenait du sel, des dattes et du mil de Blima, à 1000 km. La modernisation des moyens de transport (abandon des chameaux) l'a obligé en 1978 à venir chercher du travail à Arlit dans les industries minières d'uranium naissantes. Il fut engagé dans les filiales d'Areva comme opérateur d'usine de traitement d'uranium. A 21 ans, il n'avait bien sûr aucune idée des risques de son travail et tous ses camarades étaient comme lui. Au fil des années, il a observé de nombreux changements dans son environnement : disparition du couvert végétal, disparition des animaux sauvages, recul des espaces forestiers, apparition de maladies bizarres et la mort prématurée de certains individus. Tous ces aspects, conjugués avec l'absence de volonté d'Areva d'opérer des changements dans le cadre de la protection des populations et pour le développement durable, l'ont amené à s'engager dans la lutte pour la défense des droits humains.

Mise à jour A.H. le 15/02/2013

 

Rapport ONG Aghiri 'man 2013b.pdf
Document Adobe Acrobat 919.3 KB
Rapport d'activités 2012 et plan d'action 2013
Rapport d'activité ONG 2012.pdf
Document Adobe Acrobat 143.9 KB

Fête du 1er mai 2013 : la reconnaissance

A l’occasion de la fête du 1er mai, Almoustapha Alhacen et Rhamar Ilatoufegh ont reçu chacun un temoignage de satisfaction de la part du Préfet d’Arlit en reconnaissance des actions  menées en faveur de la population.